Le Pre Gallo » Générale » Peut-on conduire à l’étranger avec un permis français ?
Générale

Peut-on conduire à l’étranger avec un permis français ?

Lorsqu’on voyage à l’étranger, on prend souvent l’habitude de louer une voiture. Rouler à bord d’un véhicule de location apporte du confort, de l’intimité et une grande liberté. On s’interroge souvent s’il est possible de conduire à l’étranger avec son permis français. On vous donne toutes les informations à ce sujet. 

A lire aussi : Comment passer Noël à la montagne avec un petit budget ?

Permis français : ce que dit la loi européenne

Source image : pixabay

Même si on n’envisage pas de louer un véhicule à l’étranger ou même de prendre le volant, on a souvent cette vieille habitude d’emporter des papiers avec soi et ce, incluant son permis de conduire. En général, un permis français est accepté dans différents pays du monde. Il existe quand même certains États qui exigent un permis de conduire international

La législation européenne  simplifie l’organisation de notre voyage à l’étranger. On peut conduire un véhicule à l’étranger avec son permis français dans tout l’EEE ou Espace économique européen. Cet espace comprend : 

Cela peut vous intéresser : Comment profiter de ses vacances à Antibes ?

  • 27 pays de l’Union européenne.
  • L’Islande.
  • Le Liechtenstein.
  • La Norvège.

Un permis de conduire français est valable également lorsqu’on déménage dans un de ces 31 pays. Il n’est pas non plus obligatoire d’avoir un permis de conduire international :

  • Au Royaume-Uni.
  • En Suisse.

Cependant, s’il s’agit d’un déménagement, le permis français est valide lorsqu’on a n’a pas commis une infraction routière dans ces pays. Ce qui entraînera dans le cas inverse, une restriction, une suspension, un retrait et même une annulation de son permis. 

Avoir un permis français valide et délivré dans l’EEE pour conduire à l’étranger

Comme déjà mentionnée plus haut, la législation européenne autorise un voyageur à rouler un véhicule avec un permis de conduire français. Il existe tout de même des cas d’exception comme : 

  • Avoir un certificat d’examen du permis de conduire ou CEPC.
  • Avoir un récépissé de déclaration de vol ou de perte.

On doit en effet disposer d’un permis de conduire français encore valide. Sachez qu’en termes de réglementation, les pays qui acceptent un permis français tiennent compte du pays d’émission et pas forcément la nationalité du titulaire

Les permis français délivrés dans les pays hors de l’Espace économique Européenne ou EEE ne sont pas valides au sein de cet espace. On doit alors vérifier la validité avec les autorités du pays où on souhaite se rendre. 

Ainsi, pour conduire un véhicule à l’étranger, on doit se procurer d’un permis de conduire délivré uniquement dans la zone européenne. Dans le cas contraire, il ne sera pas validé. 

Permis français : le cas du Royaume-Uni et du Brexit

Suite au Brexit et les changements que cela a engendré, beaucoup de Français s’interrogent sur les réglementations concernant la conduite à l’étranger avec un permis de conduire. Les autorités françaises et britanniques ont trouvé un accord équitable concernant la reconnaissance mutuelle des permis de conduire. 

De ce fait, les titulaires d’un permis de conduire britannique habitant en France et ceux titulaires d’un permis français habitant au Royaume-Uni ont l’autorisation de circuler avec leur permis dans les deux pays. Il faut tout de même que le permis soit en cours de validité. Il n’est donc pas utile de faire une demande d’échange contre le permis du pays de résidence si la date de validité n’a pas encore expiré.

Permis français : conduire hors EEE

Un permis français peut être utilisé hors espace économique européen, mais cela dépend de certains pays. Il y en a ceux qui l’autorisent et d’autres qui exigent un permis de conduire international. De nombreux pays autorisent les voyageurs à conduire un véhicule avec un permis français pour les séjours de moins de 90 jours. Au-delà de ce délai, on sera contraint d’obtenir un permis de conduire local ou bien l’échanger. 

Ainsi, avant d’envisager de prendre le volant à l’étranger, il est utile de connaître la loi sur les permis de conduire dans différents pays. 

Source image à la une : pixabay